• Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale

© 2019 Association Les Associés Crew 

3 rue Aristide Briand, 33150 Cenon

Administration générale : 06 73 90 54 12 - bureaulesas@gmail.com

LA PHILOSOPHIE DE CREATION

« La danse hip hop a une physicalité qui lui a valu d’être qualifiée de danse de la performance. En tant que chorégraphe, j’ai choisi de donner de nouvelles couleurs à la danse hip hop en laissant une place à la recherche du mouvement simple et juste. Pour cela, j’ai appris les codes de la scène, de la construction et de la dramaturgie d’une création. Savoir prendre son temps, jouer avec les énergies et qualités du mouvement, inclure l’espace scénique à la recherche, travailler la relation entre les danseurs et avec le public, tous ces procédés de compositions se sont peu à peu insérés à ma gestuelle corporelle pour réussir à faire pousser de nouvelles branches, d’un point de vue esthétique et technique, sur l’arbre de la danse hip hop.

 

La danse, cet art qui m'a permis de m'exprimer et d’exister aux yeux des gens de manière positive, m’a amené à la réflexion de la relation à l’autre, toujours au cœur de mes créations. Comment je peux faire de mes forces personnelles une force pour l’autre, et faire exister la réciprocité ? Existe-t-i il un espace temps où l’équilibre parfait entre deux êtres peut exister ? Je cherche toujours, sous ses formes plurielles, à faire exister cet autre qui me renvoie une image et me fait exister dans mes différentes créations.

 

Depuis la naissance de la compagnie, je questionne l’évolution du mouvement dans son ensemble : Dans quelle mesure le corps et le mouvement peuvent-ils s’adapter à de nouvelles contraintes ?  Comment ces contraintes peuvent-elles amener la danse à évoluer, à se transformer, à s’adapter ?  

C’est par cette réflexion, par l’apport d’éléments extérieurs au corps lui-même, que le renouvellement esthétique du mouvement est devenu un des leitmotivs de mon travail de création. Ainsi, je fais le choix d’essayer de nouveaux revêtements de sol et différents supports pour expérimenter, tel un scientifique : danser sur l’eau, sur des plaques d’isorel, des plaques de plexiglass, etc.

 

Dans mes créations, je m’intéresse aussi à l’approche des nouvelles technologies. Comment des outils tels que les smartphones, les consoles de jeux et divers appareils connectés peuvent interagir avec l’artiste présent sur scène pour appuyer son propos. Je réfléchis dans l’optique que la vidéo et les nouveaux moyens de diffusion d’images soient élaborés de manière à être une valeur ajoutée à mes créations. »

Babacar Cissé